Apprendre la musique… (2ème partie)

Les feuilles tombent, l’automne est bien commencé et mes étudiants ont déjà un bon nombre d’éléments à intégrer à leur pratique quotidienne du piano !  Du bonheur pour mes oreilles (Euhm. pas tout le temps… ) haha.

Bref, aujourd’hui, je poursuis la lancée de mon dernier article dédié à la formation. Je vous donnerai mon point de vue sur 5 autres points sur lesquels je suis fréquemment questionnée.

1- Relation parent/enfant 

Encadrer son enfant dans l’étude d’un instrument n’est pas chose facile. Premièrement, il se peut que vous n’ayez aucune connaissance dans le domaine ou que votre expérience date d’il y a de nombreuses années. Ne vous laissez pas intimider et ne tentez surtout pas de vous effacer du portrait! En tant que professeurs, nous somme habitués au contexte familial et désirons impliquer le parent au maximum dans le processus d’apprentissage. Si vous ne pouvez pas donner de réponses à l’étudiant, c’est tant mieux ! Il développera son autonomie de cette façon. Aidez-le plutôt à s’installer dans un environnement confortable. Parlez-lui de vos expérience dans la persévérance, de vos moyens pour vous organiser et surtout encouragez-le. Écoutez-le, allez assister aux concerts et donnez-lui l’opportunité de participer à des concours ou à des évènements spéciaux. Il aura envie de partager ses réussites avec vous et la musique deviendra un merveilleux axe de communication.

2- Le monde de la compétition

Le monde de la compétition, j’y ai goûté ! Concours après concours, de ville en ville, mes parents nous promenaient pas mal ma soeur et moi ! Ce que je retiens de tout ça : de merveilleux week-ends en famille, des rencontres enrichissantes et des défis de plus en plus grands à relever. Il y avait aussi les trophées… et les échecs humiliants ! J’encourage mes élèves à participer aux concours parce que je crois qu’il faut multiplier nos expériences scéniques. Performer devant jury ou public nous force à donner le meilleur de nous même dans un instant précis. Le but n’est jamais de se comparer, mais de se surpasser individuellement. Par contre, je remarque qu’avec la célèbre phrase, l’important c’est de participer, certains de mes élèves ne font justement que participer…. Or, à quoi sert de participer si on ne fait pas le travail requis avant l’audition ? On apprend sur le chemin de la destination… Marcher sans but est moins efficace mais si on ne mets pas d’effort pour y arriver, le but n’est pas atteint.

3- Attention : Surcharge ! 

Prendre des cours d’équitation, de dessin, d’espagnol, de gymnastique et de musique c’est la mode on dirait ! Ici je ne mettrai qu’un bémol. Comment bien performer dans tout ces domaines ? Comment s’accomplir et aller jusqu’au bout de nos démarches ? Une discipline demande justement de la discipline alors attention de ne pas vous surcharger. Faites un schéma précis de la grille horaire familiale et prenez le temps d’évaluer vos objectifs réels.

 

4- Les cours de groupe 

Les cours de groupes sont idéaux pour les enfants de moins de 7 ans. Ceux-ci sont plus adaptés aux besoins des plus petits et leur permettront de chanter, danser, et apprendre ensemble dans un contexte plus large et ludique qu’en cours privé. Plusieurs écoles et garderies proposent de superbes programmes d’initiation à la musique.

Pour les plus vieux, faire partie d’un ensemble instrumental est un atout.  L’étudiant pourra pousser plus loin sa formation en étant en interaction avec un autre musicien. Mes élèves qui font partie d’un groupe de musique ont souvent un meilleur sens du rythme et de la justesse.

Attention =>  aux cours d’instrument en groupe proposés dans certaines écoles. Si vous avez peu de temps à consacrer à la pratique de l’instrument mais que vous voulez absolument suivre des cours, ils peuvent être bien, mais notez que ce genre de cours vous mène rarement très loin…

 

Et finalement, pourquoi la musique ?

Les études qui démontrent les bienfaits de l’apprentissage de la musique sont nombreuses. Voici quelques liens intéressants :

Au final, l’important est de s’amuser et de s’épanouir dans ce qu’on fait. Pour ma part, la musique m’a sauvé la vie.  Si vous avez des questions ou commentaires suite à la lecture de cet article, n’hésitez surtout pas à m’en faire part !

 

 

Tag Cloud:

Par Valérie Lahaie

Laissez un commentaire