Bravo à mes finissants 2017 + Visons la persévérance

C’est toujours avec beaucoup de fierté et bien sûr avec une petite larme que je remets les plaques de réussite du Lauréat II à mes finissants en piano ou en chant.

Atteindre ce niveau, c’est persévérer pendant au minimum 10 ans dans l’apprentissage ardue de la musique. Il y aura donc eu sur ce parcours des hauts et des bas, des moments d’incertitudes où ils veulent tout lâcher aux plus grands accomplissements personnels.

Cette année, 2 de mes élèves sont à féliciter : Hugo Tremblay, qui termine avec en prime un trophée spécial pour avoir obtenu la plus haute moyenne en piano populaire de l’école au complet ! Il a aussi gagné d’autres prix lors de concours ce printemps.

 

Et Marielle Varin, que vous aurez sûrement connue à La Voix.

Quelle joie de partager leur vie. Nous aurons grandi ensemble, un peu plus à chaque semaine. Ces élèves et leurs successeurs, sont une de mes raisons de vivre.

Aujourd’hui je leur dit BRAVO et MERCI.

Vous êtes des futurs leaders. Des gens de coeur, de passions.

Le monde a besoin de vous. Bonne chance dans tout vos projets futurs.

xx

.

.

.

Mais qu’en sera-t-il des prochaine générations  ? 

J’avoue que malgré toute cette fierté, un sentiment de peur m’habite…

Le pourcentage d’élèves finissants est de plus en plus bas… Les programmes semblent niveler vers le bas et on condamne presque l’excellence. Pourquoi ? Je vous pose la question. Autrefois, il n’y avait pas de niveau Préparatoire en piano, pourquoi faut-il maintenant aller même au delà en instaurant le Préparatoire A et B, bientôt C…

Je termine cet article en vous encourageant à persévérer. La vie n’est jamais facile, mais continuez ! Fixez-vous des objectifs clairs et viser grands ! Je me souviens avoir frappé mon piano de toute mes forces pour vouloir le briser vers l’âge de 12 ans, mais aujourd’hui je remercie ma mère de m’avoir gentiment forcer à continuer de pratiquer mes gammes et arpèges.

Oui, c’est cute jouer des petits accords dans un party, mais jouer le prélude et fugue en Do# de Bach, c’est impressionnant. Impressionnez-vous vous-même !  Admirez votre rigueur, votre courage et votre détermination. Je suis consciente que toutes les situations familiales et physiques ne sont pas les mêmes pour tous, mais quelle que soit la vôtre, souvenez-vous que Le talent, c’est le courage de recommencer. 

Hugo et Marielle l’ont fait. Pourquoi pas vous ?

On en reparlera sans doute.

LOVE xx

 

VAL

 

Tag Cloud:

Par Valérie Lahaie

Laissez un commentaire