En écoute : nouvel extrait radio – Étoile Anonyme

Ça y est ! Nous sommes prêts à vous présenter mon nouvel extrait radio, pièce titre de mon nouvel album, Étoile Anonyme.

Cette chanson est née d’une collaboration avec l’auteur-compositeur-interprète de renom Alexandre Poulin. Depuis plusieurs mois,  une courte mélodie traînait dans ma tête. À l’époque de Vertige je l’avais enregistrée sur mon téléphone comme je le fais souvent lorsqu’une idée survient. Un espèce de riff joyeux, en la la la. Je n’arrivais pas à mettre les mots sur ce court extrait et n’arrivais pas non plus à lui trouver un auteur… Car normalement, je sais toujours à qui iront mes musiques…

C’est suite à l’écoute dans ma voiture de l’album Une lumière allumée, mon premier coup de coeur de Poulin, que l’idée folle est survenue de faire appel à cet artiste que j’admire profondément. C’était énorme, d’espérer pouvoir mettre sa plume sur mon prochain opus mais qui ne risque rien n’a rien.

Après quelques démarches de mon gérant pour nous mettre en contact, nous avions rendez-vous au Art Café de la rue Fairmount, à Montréal.

L’homme que je rencontrait à ce moment là était comme ses chansons : doux, sincère et surtout extrêmement lumineux. Une personne comme il y en a peu, ça se sentais immédiatement… et j’en avais tellement besoin. Nous avons longuement discuté, de la vie, de musique, de passion, d’humains, de démarches artistique. J’ai ensuite partagé mon flash musical à Alexandre et il me disait qu’il n’avait pas l’habitude de travailler à partir d’une musique de quelqu’un d’autre. Ce serait une première, mais il était prêt à tenter le coup. Je le laissais donc partir avec ce petit extrait qu’il allait s’amuser à modeler.

Je ne me souviens pas combien de temps s’est écoulé avant d’avoir un retour de sa part. Pas beaucoup, dans mon souvenir. Il me disait être un peu nerveux avant de me montrer ce qu’il avait fait de notre chanson et c’est autour de sa table de cuisine qu’il me présenta pour la première fois Étoile Anonyme. Ce n’était pas son nom à ce moment là. Nous la baptiserions ensemble.

Je ne comprends toujours pas comment Alexandre Poulin a fait pour tout expliquer, tout écrire. En si peu de temps et en me connaissant à peine, je l’avoue. Mais quoi qu’il en soit, cette chanson est pour moi un grand phare créé par la magie de ce monde musical qui est le nôtre. J’espère qu’elle saura vous aussi vous guider dans les moments plus sombres. Bonne écoute !

xx

VAL

 

Tag Cloud:

Par Valérie Lahaie

Laissez un commentaire