Aujourd’hui, grâce à Espace piano blanc en collaboration avec le studio Origine Yoga que j’aime tant, j’ai fait la connaissance d’Andréanne Laframboise.

Andréanne est diplômée en chant lyrique à l’Université de Montréal et exerce le métier de chanteuse et d’enseignante depuis de nombreuses années. Ce qui impressionne chez elle est son parcours atypique. Voyez-vous, suite à ses études, elle décide de voyager vers l’Inde et de suivre plusieurs formations complémentaires à sa formation plus traditionnelle. En suivant son intuition, elle entreprend des cours en Ayurveda, Hatha yoga, Sanskrit et Naada Yoga auprès de grands maîtres indiens et occidentaux. Ainsi, un monde fascinant s’ouvre à elle. Un monde qu’elle veut maintenant partager au travers de retraites, de cours et d’ateliers de toutes sortes. Sa réputation se bâtit donc petit à petit et c’est André-Claude Beaulac, propriétaire d’Origine Yoga qui me met sur la route de cet être merveilleux.

Au départ, je mentionnais à André-Claude mon désir d’en apprendre plus sur le Yoga du son. J’en avais entendu parlé mais n’avais jamais eu la chance de côtoyer un maître en la matière. Ces derniers temps, je réalisais que chanter m’avait aidé tout au long de ma vie à combattre mes peurs, mes angoisses, et à mieux vivre au quotidien. Que la vibration de mon corps par la simple action de mes cordes vocales qui résonnent me faisait le plus grand bien et que je voulais aller plus loin dans la  »spiritualité » reliée à ma pratique vocale. André-Claude a tout de suite embarqué dans cette idée et nous avons donc mis à nos agendas respectifs un atelier de yoga du son à faire découvrir à nos communautés respectives.

Alors voilà. Par un bel après-midi du mois d’Août on s’installe. Une douzaine de participantes prêtes à essayer quelque chose de nouveau. Certaines ayant une base en musique, d’autres simplement curieuses de nature et ne sachant aucunement ce qui allait se passer. Nous formons un cercle. Respirons. Profondément.

Andréanne nous explique ce que les mots et le Sanskrit évoquent pour elle. Ensuite, s’enchaînent les exercices et l’énergie circule dans chaque corps. Je me suis sentie bien. Bien encrée. Beaucoup de concepts se rapprochaient de ce que j’avais pratiquer toute ma vie, en solitaire. Faire résonner des voyelles, placer la langue de telle ou telle façon, sentir les vibrations internes et chaque zone de mon corps. C’est l’esprit de groupe que j’ai particulièrement apprécié. Écouter les harmonies naturelles et les communications entre humains, les yeux fermés.

À la fin, plusieurs m’ont fait part de leur ressenti. Du bien-être et aussi du chamboulement interne que l’atelier leur faisait vivre. Nous avons pris du temps pour partager nos expérience et encore une fois je voyais à quelle point le chant pouvait être bénéfique sur notre santé et nos vies si chargées. Prendre un instant pour soi et pour s’accorder avec soi-même, c’est tellement important. Je l’ai toujours fait d’instinct, normal, je suis chanteuse ! Mais le partage de cet après-midi était unique et a confirmé mon désir de partager mes expériences et de toujours vouloir aller plus loin dans ma quête de sens et de spiritualité.

Cet article se veut donc simplement être un retour sur une belle expérience qui, je crois, en aura marqué plus d’unes. Je souhaite remercier Andréanne Laframboise pour son authenticité et sa grande générosité. Je souhaitais aussi vous partager ce moment en version ultra résumée pour vous donner l’envie, peut-être, de participer à nos prochaines activités bien-être par la voix.

Une dernière chose avant d’aller me coucher… N’ayez pas peur de votre voix. Elle est unique et résonne en chacun d’entre nous. Faites la retentir avec force. 🙂 Namaste.

  • Pour en connaître plus sur cette femme, coup de coeur de ma journée, voici le lien vers son site web : ayurnaada.com